5 conseils pour enrichir votre culture cet été

La culture générale ouvre de nombreuses portes. Elle permet d’assurer à l’orale mais aussi d’étoffer ses dissertations. Comment l’accroître en s’amusant?

1. Lire des classiques courts

Il existe autant de supports de lecture que de thèmes à aborder. Vous n’êtes pas obligé de vous lancer dans la lecture d’interminables dictionnaires de 500 pages pour développer votre culture. De nombreux chefs d’œuvre de la littérature se trouvent dans des formats bien moins intimidants: le Portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde), Moon Palace (Paul Auster) etc. Promenez-vous dans les rayons d’une librairie ou d’une bibliothèque pour trouver des livres dans un format qui vous convienne. Sachez aussi que vous pouvez vous procurer de grands classiques gratuitement sur internet au format PDF, ou à un prix dérisoire sur liseuse électronique. Vous pouvez aussi vous rendre dans un café qui s’adonne au bookcrossing!

2. Aller au cinéma et au théâtre

Les théâtres proposent généralement des tarifs étudiants plus abordables et jouent régulièrement de grands classiques. Une autre manière de découvrir Molière, Victor Hugo ou encore Shakespeare. N’hésitez pas à vous laisser tenter de temps à autres pas une pièce plus contemporaine afin de saisir comment ce mode d’expression peut traduire l’actualité. Notez également que les cinémas rediffusent des films cultes à intervalle régulier! Le moment idéal pour vous retrouver en famille et partager un petit moment de complicité devant Casino de Martin Scorsese ou même Pulp Fiction de Quentin Tarantino.

3. Tester sa culture cinématographique

Pour réactualiser vos souvenirs et stimuler votre mémoire, rien de tel que de visionner de temps en temps quelques scènes mythiques. Vous pouvez tout aussi bien tenir un petit carnet où vous inscrirez les répliques qui vous auront marquées. Si vous aimez tout savoir sur les coulisses d’un film et que les interviews d’acteurs ne vous suffisent plus, rendez-vous sur YouTube où vous trouverez des vidéos pointant les pires faux raccords de l’histoire du cinéma, mais aussi les dialogues improvisés et les anachronismes. Il ne vous restera plus qu’à passer le grand teste sur popcorn garage: un site qui se présente sous la forme d’un garage où tout un tas d’objets sont accumulés. Saurez-vous deviner de quel film chacun d’eux est issu?

4. Apprendre à parler des livres que l’on n’a pas lus

On se trouve souvent pris de court lorsque l’on est interrogé sur une œuvre majeure que l’on n’a jamais ouvert. Bien entendu, on trouve des résumés très détaillés sur internet, mais l’analyse des œuvres peut parfois laisser à désirer. Mieux vaut se procurer les petits livres « profil d’une œuvre » chez Hatier pour éviter des faux pas. Vous pouvez tout aussi bien opter pour la formule « dictionnaire amoureux » qui vous permettra de retenir sans efforts de nombreuses informations sur un roman et d’en saisir l’essence.

5. Aborder les choses sous un autre angle

Et si vous sortiez des sentiers battus? Lire des romans, c’est bien, lire des théoriciens, c’est mieux! Nous vous recommandons: L’Art du roman (Kundera), Petit Organon pour le théâtre (Brecht), La Chambre claire: note sur la photographie (Barthes), ou encore Bleu Histoire d’une couleur (Pastoureau). Vous l’aurez sans doute remarqué ces ouvrages ne s’intéressent pas seulement à la littérature mais aussi à d’autre disciplines toutes aussi passionnantes, comme la photographie. Enfin, pour prendre le temps de saisir l’actualité, penchez vous sur les Mook et les slow médias qui vous permettront de mieux saisir votre époque et ses subtilités.