Procédure complémentaire : les dernières réponses seront données le 30 septembre

Alors que la majorité des bacheliers s’apprêtent à faire leurs premiers pas à l’université, d’autres cherchent encore désespérément une formation à intégrer. Comment doivent-ils s’y prendre?

Dernière chance de constituer votre dossier

Les bacheliers n’ayant pas encore réalisé leur dossier sur la plateforme APB peuvent saisir leurs vœux jusqu’au 25 septembre, 23h59. Il vous suffit pour cela de vous munir de votre numéro INE. Vous trouverez ce dernier sur vos relevés de notes. Les candidats dont le dossier est incomplet peuvent également en profiter pour communiquer les renseignements manquants. Il est conseillé d’avertir votre chef d’établissement de votre inscription à la procédure complémentaire. Il pourra ainsi saisir les appréciations liées à votre dossier. Toutefois, l’absence d’appréciation n’empêchera pas l’examen de votre dossier.

Rappel du fonctionnement de la procédure

La procédure complémentaire s’adresse à ceux qui n’auraient pas participé à la phase d’admission normale, mais aussi à ceux n’ayant pas obtenu de réponse favorable, ou se trouvant encore en attente de réponse à l’issue de la phase 3. Vous pouvez ainsi formuler 12 vœux pour des formations auxquelles vous n’avez jamais postulé et qui possèdent encore des places vacantes. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le guide de la procédure complémentaire.

Réponses et admission

Vous ne pourrez faire que trois réponses aux propositions d’admission que vous recevrez:

  • Oui définitif: vous acceptez définitivement une formation et démissionnez automatiquement pour les autres. Vous devrez procéder à l’inscription administrative.
  • Oui mais: vous renoncez à vos précédentes candidatures mais conservez la possibilité d’en formuler de nouvelles.
  • Démission: vous sortez définitivement de la procédure APB.

Sachez également que vous serez averti par mail chaque fois que vous recevrez une proposition. Attention, vous n’avez que 72 heures pour répondre aux propositions jusqu’au 31 août. À partir du 1er septembre, vous ne disposerez plus que de 24h pour répondre aux propositions reçues. Une fois ces délais dépassés, l’établissement pourra annuler sa proposition.