Réussir sa terminale : les dates clés

Dans toute votre scolarité, l’année de terminale fait partie des plus importantes. Pour cause, c’est la classe qui vous mènera aux portes du baccalauréat, un diplôme déterminant pour construire votre projet professionnel. Petit tour d’horizon sur les grandes périodes qui vous attendent pour cette dernière année en tant que lycéen(ne).

reussir sa terminale les dates clés

Début septembre : Rentrée scolaire

Pour commencer l’année du bon pied, il convient de se renseigner sur les dates et les épreuves du bac afin de se préparer efficacement. Gardez également en tête que les notes de terminale sont particulièrement importantes, surtout si vous vous orientez vers une filière sélective (BTS, IUT, prépa, double licence…).

Fin décembre – début janvier : Vacances de Noël

Et oui, même en vacances il faut parfois prendre du temps pour potasser un peu sur ses cours. Profitez de cette période pour organiser et aménager votre planning de révisions du bac mais aussi pour réfléchir à votre orientation post-bac.

Mi-janvier : Constituer un Dossier Social Étudiant

Le dossier social étudiant (DSE) qui permet d’obtenir une bourse d’études et de demander un logement en résidence. Pour le remplir, il faut se rendre sur le site du Cnous / Crous.

Attention ! Les demandes doivent être constituées entre le 15 janvier et le 31 mai 2018. Ce qui vous laisse du temps, n’attendez néanmoins pas le dernier moment pour vous y mettre !

Janvier – mars : Salons, JPO et APB

C’est la saison des journées portes ouvertes et des salons d’orientation. N’hésitez donc pas à vous rendre dans les universités et écoles qui vous intéressent afin de vous familiariser avec les lieux et vous entretenir avec les enseignants et les étudiants.

Pour un aperçu de toutes les formations en Île-de-France (prépas, écoles, universités, BTS, IUT…) et des conseils personnalisés sur votre orientation et la procédure APB, rendez-vous au salon APB des 12 et 13 janvier 2018.

A savoir également que c’est aussi la période d’ouverture des inscriptions sur le portail Admission Post Bac sur lequel vous pourrez saisir vos vœux d’orientation.

Février – mars : Vacances d’hiver

Un seul mot d’ordre : révisions ! Préparez des fiches pour toutes les matières, entraînez-vous avec des annales et corrigés. Vous pouvez également organiser un groupe de travail avec vos camarades pour vous entraider mutuellement.

Entre les vacances de février et Pâques

Le bac blanc arrive et il faut se servir de cet entrainement à bon escient. C’est l’occasion de tester vos connaissances et votre capacité à gérer le stress, mais également d’identifier vos lacunes et de les combler le plus rapidement avant l’examen final.

Avril : Vacances de Pâques

Le bac approche à grands pas. Il faut donc redoubler d’efforts et continuez les révisions rigoureusement discipline par discipline. Aidez-vous également des conseils des bacheliers qui ont eu une bonne mention au baccalauréat, cela ne pourra vous être que bénéfique.

Début juin : Première phase d’admission sur le portail APB

Le portail Admission postbac est composé de 3 phases d’admission se déroulant généralement entre début juin et mi-juillet. A chaque phase vous recevrez au mieux une proposition à laquelle vous devrez obligatoirement répondre. Si vous n’apportez aucune réponse dans les délais qui vous sont accordés, vous serez d’office rangés en « démission automatique ».

Mi-juin : Coup d’envoi du bac

Et c’est parti pour une semaine d’examen ! Si vous avez révisé régulièrement et méthodiquement tout au long de l’année, il n’y a à priori pas de soucis à se faire.

Début Juillet : Sortie des résultats

Avis aux admis : avant de profiter de l’été, assurez-vous bien que vous êtes inscrit dans un établissement pour la rentrée prochaine. Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez chercher une formation dans les écoles qui inscrivent encore entre juin et septembre.

Que les recalés ne se découragent pas pour autant, il faut savoir qu’il existe des formations que l’on peut intégrer sans le bac. Vous pouvez également choisir de le repasser l’année suivante.