2018 : une nouvelle formule pour APB ?

Alors que 6 000 jeunes qui s’étaient inscrits sur la plate-forme d’admission post-bac (APB) sont encore sans affectation, la ministre de l’enseignement supérieur,  Frédérique Vidal a annoncé que « la plate-forme APB, telle que nous la connaissons, ce sera effectivement terminé l’an prochain. »

Cependant, pas de panique, il ne s’agira pas d’un changement complet du système d’inscription ni d’un retour à la règle du « premier arrivé, premier servi », mais plutôt d’un remaniement, pour rénover la procédure APB actuelle, très critiquée et « à bout de souffle », selon la ministre.

Les principaux changements déjà évoqués sont l’abandon du système de tirage au sort, à l’aveugle, dans les filières les plus demandées et la limitation du nombre de vœux possibles, afin d’éviter les orientations par défaut.

APB devrait aussi changer de nom en même temps que son nouveau fonctionnement… Affaire à suivre !